Mardi 24 mai 2022 

Lire en ligne

Face à la mer

Bonjour à toutes et à tous,

Au sommaire cette semaine :


- Grippe aviaire : des goélands retrouvés morts au Touquet

- Un filet anti-érosion mis en place dans les Pyrénées-Orientales

- Eolien en mer : les pêcheurs veulent un retour d'expérience

- Le Club Med 2 est l'un des plus gros voiliers au monde

- Michel vous emmène en balade dans les îles anglo-normandes

- Comment se font les baïnes sur les plages de Gironde ?

- Le canot de pêche polletais traditionnel est un Monument historique


Bonne lecture,

Florent Servia

Journaliste actu.fr

Des nouvelles du front

🐔 Oiseaux de mauvais augure. Des goélands atteints par la grippe aviaire ont été retrouvés morts au Touquet. La préfecture lance sur une série de mesures, notamment sur le littoral, visant à prévenir l'apparition de la maladie dans les élevages. Il est spécifiquement demandé de ne pas s'approcher, ni nourrir, ni manipuler les oiseaux sauvages sur toute la côte. Par ailleurs, les volailles de cette zone doivent être maintenues en intérieur, ajoute Actu Pas-de-Calais.


⛱️ Filet anti-érosion. Jeudi dernier, le 19 mai, d'immenses filets ont été posés dans la mer, au large de la plage de Sainte-Marie-la-Mer, dans les Pyrénées-Orientales, pour lutter contre l'érosion du littoral catalan. L'expérimentation est inédite dans la région. Placé à 300 mètres de la plage, à 5-6 mètres de profondeur, le filet géant doit retenir le sable grâce à six couches de maille ultrafines et, ainsi, former une dune sous-marine, explique Actu Perpignan.


💨 Moulins à vent. Inquiet face aux projets de parcs éoliens dans la Manche, le comité régional des pêches maritimes de Normandie (CRPMEM) demande des retours d'expérience avant de lancer de nouveaux projets. Alors que 5 projets sont envisagés dans la Manche, le CRPMEM explique, dans un communiqué publié mardi dernier, le 17 mai, que des retours sur un seul parc permettraient "d'avoir des réponses sur les effets de la biodiversité", rapporte L'informateur d'Eu.

187

C'est la longueur, en mètres, du Club Med 2, l'un des plus gros voiliers au monde.

Ses 5 immenses voiles visibles depuis la promenade des Anglais, le Club Med 2 prépare sa saison estivale au port de Nice. Pendant l'été, le voilier fait découvrir la Méditerranée le temps de mini-croisières, de Saint-Tropez à Porquerolles, en passant par Calvi et Portofino... Le prochain départ est prévu demain, le 25 mai. Une dizaine de croisières sont prévues jusqu'en septembre, précise Actu Nice.

Lire l'article

Pas encore abonné à "Face à la mer" ?

Inscrivez-vous dès maintenant

La vie à la mer

Depuis plus de 30 ans, Michel vous emmène en balade dans les îles anglo-normandes

Avant chaque début de saison, Michel se rend "toujours une fois sur chaque île" anglo-normande. Guide conférencier depuis plus de 30 ans, le Normand de 67 ans n'était pas retourné dans "[son] petit monde" depuis 2020 et le début de la pandémie.


Heureusement, les traversées vers les îles de la compagnie maritime Manches Îles Express ont repris au mois d'avril, permettant à Michel de relancer ses balades commentées. L'ancien résident de Jersey, où il enseigna pendant quelques années, emmène ses clients là où les touristes ne vont jamais.


Michel reprend doucement le rythme d'avant pandémie, avec des formules allant de 1 à 3 jours. Seul changement, avec le Brexit un passeport est nécessaire pour se rendre sur une île anglo-normande, précise Côté Manche.

Lire l'article

Le saviez-vous ?

Comment se forment les baïnes sur les plages de Gironde ?

Ce mois-ci, plusieurs personnes ont été piégées par des baïnes, en Gironde, où les plages ne sont actuellement pas surveillées la semaine (hormis à Lacanau et Carcans).


Le mot baïne provient du patois landais qui signifie "petit bain". Elle se forme par la houle qui déferle sur la plage. Au fur et à mesure de la marée montante se forme un banc de sable sous-marin, aussi appelé "barre", qui empêche les vagues de revenir en arrière après l'avoir passé. L'eau s'évacue alors sur le côté, par une brèche. Une cuvette - la fameuse baïne - est créée.


"Les baigneurs ont tendance à y aller parce que c'est l'unique endroit où ils ne sont pas secoués par la houle", explique Angel Catediano, membre de la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer) et ancien maître-nageur. Problème, les baïnes sont dangereuses, entraînant les baigneurs vers le large quand elles se remplissent et se vident, précise Angel Catediano à Actu Bordeaux.

La mer à voir

Le canot Côte d'Albâtre, à Dieppe (Seine-Maritime)


C'est le dernier canot de pêche polletais traditionnel. Il a été classé Monument historique en 1998 et va bientôt pouvoir retrouver la mer. La Ville de Dieppe en est le propriétaire depuis l'an 2000. Fortement abîmé par le temps, le canot avait fait l'objet d'une première restauration en 2005. Avant d'être rénové une seconde fois, raconte Les Informations Dieppoises.

Envoyez-nous votre plus belle photo du littoral !

Les gestes de la nage sont les plus semblables à l’envol. La mer donne aux bras ce que l’air offre aux ailes.

Erri De Luca

Partagez cette newsletter !


            

  Toute l'actu de vos régions

  Découvrir nos autres newsletters

  Créez votre fil d'actualité locale

Pas encore abonné ? Je m’inscris à cette newsletter

Je ne souhaite plus recevoir cette newsletter