Mercredi 11 mai 2022

Lire en ligne

Actu conso'

Guide pour portefeuille

Bonjour à toutes et à tous,

Au sommaire :


- Les assureurs proposent d'en finir avec la carte verte

- Les gains aux jeux sont-ils imposables ?

- Déclaration des revenus (papier) : date limitée décalée au 31 mai

- Chèque énergie : ce qu'il faut savoir avant d'utiliser cette aide

- Perte d'autonomie : quelles sont les aides auxquelles prétendre ?

- Et si vous gagniez de l'argent en investissant dans une trottinette électrique ?


Bonne lecture,

Florent Servia

Journaliste actu.fr

A la une

🎫 Fin de la carte verte ? L'attestation d'assurance et la vignette verte sur le pare-brise pourraient disparaître, sur une proposition de la fédération nationale France assureurs, qui veut « simplifier la vie des assurés. » Efficace pendant des décennies, mais devenu obsolète, le système de vignette papier est déjà en partie supplantée par le Fichier des Véhicules Assurés (FVA), dont se servent les forces de l'ordre. Cette base de données pourrait servir de référence unique, explique France assureurs à actu.fr.


🎰 Les gains aux jeux sont-ils imposables ? Le caractère exceptionnel d'une victoire aux jeux de hasard les préserve d'une imposition (ce ne sont pas des revenus). En revanche, ce nouveau patrimoine sera imposé l'année suivante en fonction de ce que vous en avez fait. Un joueur de cartes professionnel doit reporter les sommes gagnées dans les Bénéfices non commerciaux (BNC). En casino, les gains supérieurs à 1 500 euros subissent, eux, un prélèvement social au titre de la CSG, impôt prélevé par le casino avant de vous remettre une somme nette, précise actu.fr

31 mai

C'est la date limite de dépôt de la déclaration de revenus 2022 en version papier.

Initialement, les contribuables devaient avoir déclaré leurs revenus au 19 mai, avant que la Direction Générale des Finances Publiques annonce, aujourd'hui, repousser la date limite de dépôt de la version papier au 31 mai (le cachet de La Poste faisant foi).


La DGFIP explique les raisons de ce délai par le fait que certains usagers ont reçu leur déclaration de revenus 2021 préremplie au format papier « sensiblement plus tard que les années précédentes ».

Le zoom

Chèque énergie : ce qu'il faut savoir avant d'utiliser cette aide

Le ministère de la Transition écologique a bouclé, ce vendredi 29 avril 2022, l’envoi des chèques énergie pour les 5,8 millions de personnes éligibles. Ce chèque, d’une valeur allant de 48 à 277 euros, peut être utilisé pour payer vos factures d’électricité, de gaz, de fioul ou encore de bois, mais aussi certains travaux de rénovation énergétique (comme l’isolation des combles).


Il existe plusieurs moyens pour payer votre énergie. Si c’est pour payer votre facture d’électricité ou de gaz naturel, vous pouvez choisir de le payer en ligne ou par courrier, en l'envoyant directement au fournisseur. Dans ce cas, il ne faut pas oublier de faire apparaître les références clients et d’écrire au dos du chèque son numéro de client et/ou de contrat.


Le chèque énergie est valable jusqu’au 31 mars 2023. Si un professionnel le refuse, un numéro existe pour le signaler : 08 05 20 48 05. Les bénéficiaires du chèque énergie peuvent demander d’attribuer leurs futurs chèques à un fournisseur. Ainsi, chaque année, il n’y aura plus de démarche à faire et le fournisseur déduira automatiquement le montant de l’aide sur la facture.


Lire la suite

On vous a transféré cette newsletter ?

Inscrivez-vous dès maintenant

Astuces

🧾 Aides et perte d'autonomie. Le saviez-vous ? Le maintien à domicile et l'hébergement en Ehpad peuvent faire l'objet d'aides financières sous forme d'allocation ou de crédits d'impôt. Par exemple, si le maintien à domicile nécessite l'intervention d'une auxiliaire de vie ou d'une aide-ménagère pour les gestes du quotidien, les seniors de 70 ans et plus sont exonérés à 100 % des charges sociales liées à l'emploi de la personne. Les résidents d'Ehpad peuvent, eux, bénéficier d'une réduction d'impôts de 25 % pour les frais de dépendance et d'hébergement, dans la limite de 10 000 € par an. Explications avec actu.fr.


🛴 Mobilité durable. Et si vous gagniez de l'argent en investissant dans une trottinette électrique ? C'est ce que propose la start-up française Pony à Evry, en Essonne, où elle est arrivée le 10 mars. Pour cela, il faut devenir propriétaire d'une ou de plusieurs trottinettes électriques en libre-service parmi les 250 déployées dans la ville. Pour la somme de 1 090 €, il est ainsi possible de devenir un « Pony Angel » et ainsi percevoir 50 % des revenus générés par la location de son véhicule, rapporte Actu Essonne. A vos calculatrices !

Partagez cette newsletter !


   

  Toute l'actu de vos régions

  Découvrir nos autres newsletters

  Créez votre fil d'actualité locale

Pas encore abonné ? Je m’inscris à cette newsletter

Je ne souhaite plus recevoir cette newsletter