Lundi 1er août 2022

Lire en ligne

Vis ma ville

Tendances urbaines

Au sommaire :


- A Grenoble, des toits blancs contre les effets du réchauffement climatique

- Dans le métro, à Rennes, une chasse au trésor pour les enfants

- Comment mettre fin à la présence des véhicules sur les pistes cyclables ?

- Accueil et succès limité pour les dark stores à Paris

- 3 lignes de métro : Toulouse bientôt mieux dotée que les grandes villes

- La ZFE de Rouen sera effective début septembre


Bonne lecture,

Innovation

🎨 Le blanc frais. Popularisée ces dernières années, la peinture blanche permet de réduire la température d'un bâtiment. La résine épaisse qui s'applique sur les toits joue également le rôle d'isolant. Après deux années d'expérimentation concluante sur un bâtiment, la Ville de Grenoble ambitionne désormais de "systématiser cette formule" sur l'immobilier qui appartient à la mairie. Une étude est en cours pour estimer le budget nécessaire de cette opération, annonce Actu Grenoble.


🥇 Pour les grands et les petits. Afin de familiariser le jeune public à l’usage des transports en commun à Rennes, le métro STAR propose une chasse aux trésors aux enfants. Installé dans trois stations, le jeu se poursuit tout l’été, depuis le 21 juin. Inscrit dans le cadre du projet national "Villes à taille d'enfants", il vise à tenir compte du jeune public dans un réaménagement ludique de l'espace public, explique Actu Rennes.

L'image

A Nice, comment empêcher les véhicules d'aller sur les pistes cyclables ?


Une piste cyclable vient d'être inaugurée, rue Dante, à Nice. Et, déjà, des voitures l'empruntent, comme en témoigne la photo ci-dessus.


Adjoint au maire de Nice, en charge de la circulation, du stationnement et de la logistique urbaine, Gaël Nofri explique que la Ville "essaye de créer une mobilité pour tous, précise-t-il, mais il faut que chacun respecte la règle".


Comment ? En verbalisant "au maximum", et notamment grâce à l'usage de la vidéoverbalisation (rappelons que Nice est l'une des villes les plus équipées de France en caméra de vidéosurveillance).


Responsable des réseaux sociaux de "Nice à vélo", Daniel Sottile insiste toutefois toujours "beaucoup pour qu'il y ait plus de contrôles", interpellant régulièrement les élus sur Twitter à ce propos, rapporte Actu Nice.

Société

Pourquoi les dark stores rencontrent-ils un succès limité à Paris ?

Les applications de commerce rapide ont explosé à Paris début 2021 pendant la crise sanitaire. Mais l'essor de ces plateformes de livraison ultra-rapide semble marquer le pas.


Seuls 19 % des Parisiens ont testé au moins une fois l’une de ces plateformes (Flink, Gorillas, Getir). En outre, ils ne sont qu’un sur dix à faire régulièrement leurs courses en livraison express, la majorité des Parisiens (88 %) préférant aller en magasin, selon une étude de la société Episto, qui a sondé un peu plus de 1 000 parisiens sur les réseaux sociaux. Si parmi le public cible des -30 ans, 94 % sont familiers du concept et 29 % en ont déjà fait usage, 88 % des Parisiens préfèrent aller en magasin selon l'étude.


Certains s'y opposent fermement, à l'image de riverains excédés par le développement sauvage de dark stores. Car pour pouvoir assurer des livraisons ultra-rapides, les acteurs du secteur ont investi massivement les quartiers d’habitation. L’activité intense de ces locaux de stockage altère la qualité de vie des riverains : les livraisons incessantes seraient une source de nuisances sonores.


Mais un entrepôt ne peut se trouver dans un immeuble résidentiel et un dark store doit être déclaré comme un entrepôt et non comme un magasin accueillant des clients », rappelle le sociologue Vincent Chabault, spécialiste du commerce de détail. La mairie de Paris a dénombré 80 dark stores illégaux et entend appliquer des sanctions aux enseignes qui ne respectent pas les règles d’urbanisme, rapporte Actu Paris.

Lire l'article

Mobilités

🚇 A plein tube. A Toulouse, les travaux de creusement de la 3e ligne de métro débuteront en fin d'année. A leur issue, la métropole sera la mieux dotée en métro des grandes villes en France (hors Paris) grâce à un réseau de 57,9 km de long et 60 stations. Il faudra toutefois être patient : la mise en service n'est pas prévue avant 2028, précise Actu Toulouse qui en profite pour comparer la situation toulousaine avec celles de Lille, Lyon, Marseille et Rennes.


🚙 Tri sélectif. A Rouen, une zone à faible émission (ZFE) sera effective au 1er septembre. Il sera interdit aux véhicules les plus polluants (ceux non classés et de vignettes Crit'Air 4 et 5) de circuler ou de stationner. Treize communes de la métropole de Rouen sont concernées. Mais des dérogations et cas particuliers sont d'ores et déjà prévus. 76actu fait le point.

La forme d'une ville change plus vite, hélas, que le cœur des mortels.

Charles Baudelaire (1821 - 1867)

Partagez cette newsletter !


          

Ont contribué à cette newsletter

Adrien Filoche, Cyril Bottollier-Lemallaz,

Laure Gentil, Guillaume Laurens,

Ugo Maillard, Emilie Salabelle.

  Toute l'actu de vos régions

  Découvrir nos autres newsletters

  Créez votre fil d'actualité locale

Pas encore abonné ? Je m’inscris à cette newsletter

Je ne souhaite plus recevoir cette newsletter