Lundi 6 juin 2022

Lire en ligne

Vis ma ville

Tendances urbaines

Bonjour à toutes et à tous,

Au sommaire :


- Des cabines téléphoniques réinstallées à Grenoble

- Au Havre, le bus s'arrête sur demande, plus près de chez vous

- Insolite : un phare à Paris

- Photographe, Saint Chaz déconstruit les clichés sur la banlieue

- Polémique autour d'urinoirs mobiles à Lyon

- Comment favoriser la mobilité en ville des personnes handicapés ?

- A Toulouse, 3 dispositifs d'accès à la propriété pour les revenus modestes


Bonne lecture,

Florent Servia

Journaliste actu.fr

Innovation

📞 Driing. Grenoble est la seule ville au monde à réinstaller des cabines téléphoniques. L'année dernière, l'observatoire international pour la réinstallation des cabines téléphoniques (OIRCT) ouvre une première cabine dans un parc de la ville. Reliée à des box wifi, elle permet des dizaines d'appels par jour. La mise en service s'est faite sans l'autorisation de la mairie qui, constatant son succès, laisse cependant les habitants en profiter. Une phase de vote et de sélection va même avoir lieu en octobre, afin d'installer ou non 22 cabines téléphoniques dans les rues grenobloises, précise Actu Grenoble.


🚍 Taxi-bus. Au Havre, il est désormais possible de demander au chauffeur de bus de s'arrêter plus près de chez vous, entre deux arrêts. Il faut être seul, à bord des transports de la compagnie Lia, après 22h. La société de transports expérimente ce dispositif depuis le 25 avril. L’objectif ? « Rendre les déplacements plus sûrs en réduisant le temps de marche des voyageurs jusqu’à leur destination », indique la société, comme le rapporte 76actu.

L'image

En plus des mouettes et des goélands, Paris avait aussi un phare ! Erigé dans le 15e arrondissement, à Paris, de 2001 à 2017, la tour blanche percée d'étroites fenêtres servait non pas à aiguiller les navires, mais à signaler une criée aux poissons et aux huîtres, d'abord baptisée « La criée du phare », puis « Les samouraïs des mers ».


Le phare a résisté un temps à la fermeture de l’établissement mais a finalement été rasé pour laisser place à une résidence de 250 logements sociaux, rapporte Actu Paris.

Lire l'article

Société

📷 Cité fertile. Photographe, Saint Chaz défie les clichés sur les baconnets, quartier d'Antony (Hauts-de-Seine) où il a grandi. Le jeune trentenaire veut offrir un regard adouci sur l'endroit perçu comme un "ghetto". Les médias n'en montreraient que les aspects négatifs (trafics de drogue, insécurité...) ? Lui entend "déconstruire" les clichés. "Le sud de la ville", sa dernière série photo, explore des facettes plus intimes de son quartier, comme l'amitié, la famille et la solidarité, rapporte Actu Hauts-de-Seine.


🚻 Polémique à Lyon. Des urinoirs mobiles ont été installés à Lyon pour "endiguer le phénomène de mictions sauvages", explique Gregory Doucet, le maire de Lyon. Ils resteront jusqu'en septembre, le temps prévu pour cette phase d'expérimentation et ce malgré de vives critiques, dont les Architectes des bâtiments de France (ABF) ont fait partie. « On a 100 litres par semaine par urinoir. Le ratio est d’environ 30 centilitres par miction. On a fait le choix de les placer à des endroits visibles », conclut le maire écologiste qui rappelle que l’urine est réutilisée pour l’agriculture, rapporte Actu Lyon.

Mobilités

Deux roues. Comment favoriser la mobilité en ville en faveur des personnes handicapées ? La mairie de Montpellier a participé à la Journée mondiale des mobilités et de l'accessibilité. 60 000 personnes en situation de handicap sont estimées dans la ville. Forte de ce constat travaille en étroite collaboration avec les association pour une ville plus inclusive : guide du voyageur disponible en braille et gros caractères, géolocalisation des places de stationnement PMR (personnes à mobilité réduite) libres en temps réel, bandes d'éveil de vigilance, feux tricolores sonores ou bandes de guidage sont déjà en place, note Métropolitain.

Le coin immo'

💰 Acheter dans la Ville rose. Toulouse Métropole Habitat propose trois dispositifs de vente de biens à destination des personnes aux revenus les plus modestes. Il existe trois manières de devenir propriétaire :


- en achetant un patrimoine immobilier qui a plus de dix ans, avec des frais de notaire réduits et une exonération de taxe foncière ;

- en achetant du neuf avec le dispositif de Location accession (PSLA), avec prix plafonnés et exonération de taxe foncière pendant 15 ans ;

- en achetant sur plan, par une accession sociale avec une TVA réduite, note Actu Toulouse.

Paris n'est pas une ville, c'est un monde.

Charles Quint (1500-1558)

Partagez cette newsletter !


          

  Toute l'actu de vos régions

  Découvrir nos autres newsletters

  Créez votre fil d'actualité locale

Pas encore abonné ? Je m’inscris à cette newsletter

Je ne souhaite plus recevoir cette newsletter