Lundi 26 septembre 2022

Lire en ligne

Vis ma ville

Tendances urbaines

Bonjour à toutes et à tous,

Au sommaire :


- Elisabeth Borne lance un 2eme plan vélo de 250 millions d'euros pour 2023

- Comment la ville de Nice lutte contre les nuisances sonores

- La plus ancienne maison de Guingamp à nouveau visible

- Crise du crack à Paris : des riverains assignent l'Etat et la ville en justice

- Une ville de Seine-Saint-Denis classée parmi les plus chères de France

- A Brest, Rubalise assure des déménagements à vélo-remorque

- Rennes : la deuxième ligne de métro enfin lancée !


Bonne lecture,

Florent Servia

Journaliste actu.fr

A la une

💰 Ils en ont sous la pédale. Mardi dernier, la Première ministre Elisabeth Borne a annoncé le lancement d'un deuxième plan vélo. Doté de 250 millions d'euros en 2023, il doit permettre le déploiement d'une "filière française" du vélo, "de l'assemblage au recyclage, avec tout ce qu'on peut créer comme emploi dans la réparation", a-t-elle précisé. Un comité interministériel vélo se réunira tous les 6 mois "pour faire le point sur l'avancée et les blocages à lever pour développer [une] nation du vélo". Actu.fr


🏍️ Des mesures passées sous le radar. Pour atténuer les nuisances sonores à Nice, l'adjoint à la santé et à la transition écologique de la ville, Richard Chemla, veut démultiplier les "absorbeurs de bruit" que sont un revêtement particulier de bitume et des arbres hauts, car "le bruit est montant", explique-t-il. L'adjoint revendique de nombreuses mesures anti-bruit : limage des rails du tram dans les virages, heure de passage avancée des éboueurs... et, d'ici deux ans, la mise en service d'un radar anti-bruit aujourd'hui à l'essai. Des efforts qui ne peuvent pas fonctionner, selon lui, sans une réelle sensibilisation. Actu Nice

L'image

Après rénovation, la plus ancienne maison de Guingamp à nouveau visible


Après rénovation, les pans à bois rouges de la Maison Gousset (à droite sur la photo) sont à nouveau visibles. La maison a été rénovée dans les règles de l'art, à l'identique de ce qu'elle était au XVe siècle.


La Maison Gousset a été authentifiée datant de 1416. Ce qui en fait la plus ancienne maison de Guingamp, la deuxième la plus vieille de Bretagne. Selon son propriétaire, Vincent Gousset, sa maison est "la plus remarquable [de Guingamp], de par son âge et ses fenêtres en forme d'arcs trilobés". "Seules deux maisons en France possèdent cette caractéristique", explique-t-il à l'Echo de l'Argoat.

Société

💊 La pilule ne passe pas. Crise du crack à Paris : samedi, l'association Villette Village, un collectif de riverains, a assigné l'Etat et la Ville en justice, via un recours collectif. Les adhérents demandent à la Ville et à l’État le versement d’une somme de 100 000 euros en réparation des préjudices subis par l’installation du camp de crack dans leur quartier, sur ordre du préfet Didier Lallement et du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. Depuis, les conditions de vie des habitants n’ont cessé de se dégrader. Actu Seine-Saint-Denis


📈 Gentrification. Pour la première fois, une commune de Seine-Saint-Denis figure dans le top 5 des villes les plus chères de France. Saint-Ouen-sur-Seine, avec un prix moyen à 478 000 € le trois-pièces neuf, est classé cinquième des communes les plus chères de l’Hexagone, selon le classement de Trouver-un-logement-neuf.com. « Malgré une baisse de presque -4% en six mois », indique par ailleurs l’étude. Paris, première, Boulogne-Billancourt (92), Anglet (Pyrénées-Atlantiques) et Rueil-Malmaison (92) complètent le top 5. Actu Seine-Saint-Denis

Mobilités

🛏️ Pédale douce. A Brest, l'association Rubalise vient de lancer Touten2roues, un service de déménagement assuré à vélo, sur des courtes distances et des volumes de moins de 10 m3. "Sur une remorque, tout passe : du canapé à la machine à laver. C'est un Tétris, il faut être ingénieux", assure Ronan Charles, responsable du service au sein de la structure. Une remorque et un vélo électrique peuvent transporter 350 kilos. Ecologique et moins chère, leur solution est aussi pratique : "une remorque, c'est plus facile à garer sur un trottoir en ville," juge Ronan Charles. Côté Brest


🚇 Les métros vont les métros viennent. "On faisait toujours face à des problèmes nouveaux et assez rares car ce n'est pas tous les jours qu'on construit une ligne de métro". Xavier, 31 ans, ingénieur, a travaillé sur le chantier de la ligne B du métro dès la fin de ses études. Il dit avoir "grandi en même temps que la construction". François, salarié chez Siemens, a, lui, organisé la production de tous les essais. Il se dit fier et ému de voir briller les yeux de "toutes les personnes qui ont participé". Tous deux partagent leurs souvenirs de ce chantier hors-normes à Actu Rennes.

Les villes portent les stigmates du temps, occasionnellement les promesses d'époques futures.

Marguerite Yourcenar (1903-1987)

Partagez cette newsletter !


          

Ont contribué à cette newsletter

Cyril Bottolier-Lemallaz, Fanch Le Pivert,

Brian Le Goff, Martin Leduc,

Amélie Thomas, Samuel Vivant

  Toute l'actu de vos régions

  Découvrir nos autres newsletters

  Créez votre fil d'actualité locale

Pas encore abonné ? Je m’inscris à cette newsletter

Je ne souhaite plus recevoir cette newsletter